Association Tournefou Exposition Ros Blasco

DU 9 OCTOBRE AU 12 DECEMBRE 2021
Mercredi, samedi et dimanche
15h à 18h – Entrée libre
Visites commentées et atelier de l’image sur réservation
4 rue du Tournefou Pâlis – 10190 Aix-Villemaur-Pâlis
Informations / Renseignements
Sophiebouts2016@gmail.com
03 25 40 58 37 / 06 64 22 83 52
Site officiel de l’association : www.association-tournefou.com

À PROPOS DE L’EXPOSITION

Au Tournefou, les visiteurs peuvent découvrir les peintures de Ros Blasco, certaines pour la première fois. L’oiseau est devenu le seul motif de plus d’une cinquantaine de ses tableaux. Isolé, généralement debout, dans une interrogation sur le sens de la vie, il personnifie une attente : l’oiseau est une métaphore de la condition humaine. La majorité de ces toiles ont été peintes en 2020, pendant le temps du « confinement ». Antoni Ros Blasco entreprend souvent des tableaux qui excèdent généreusement sa propre taille. Il crée ainsi les conditions d’un dépassement, voire d’un arrachement aux conventions et aux habitudes formelles.
A voir également, un petit livre d’art remarquable, où la peinture de Ros Blasco rencontre la poésie de Jean-Pascal Léger, qui assure le commissariat de cette exposition, assisté de Philippe Brame.

Pour en savoir davantage, vous pouvez lire le communiqué de presse.

En lien avec l’exposition, des ateliers de pratiques artistiques sont proposés sur le thème : Les oiseaux qui regardent le monde (ajouter lien vers Atelier image Autour d’une expo ?).

À PROPOS D’ANTONI ROS BLASCO

Né en Catalogne en 1950, il vit et travail en France depuis 1976.
Il a étudié à Barcelone, de 1966 à 1971, le dessin et l’expression plastique à la Escola Massana, puis le graphisme et la publicité à l’Ecole supérieure de Design et d’Art Llotja . De 1969 à 1974, il a poursuivi ses études à l’Ecole Supérieure des Beaux-arts et à l’université de Barcelone.
Il s’installe en France après avoir obtenu une bourse du gouvernement français. De 1984 à 1985, il est pensionnaire de la villa Médicis à Rome.
Sans avoir pour autant coupé ses liens avec Barcelone, Il vit et travaille à Paris où il enseigne la peinture aux Ateliers beaux-arts de la ville de Paris.
Engagement, facétie et réflexion sans cesse précisée et approfondie se mêlent intimement chez lui. Les préoccupations philosophiques sous-tendent son œuvre. « (…) Pour Antoni Ros Blasco, il faut, à l’intérieur des limites de la peinture, sonder simultanément et « à toutes profondeurs » les appels du passé et du futur, il faut conjuguer les odyssées humaines et les leçons de la peinture, symboliquement, universellement. » Jean-Pascal Léger.
Né après la fin de la guerre civile, en 1950, Antoni Ros Blasco n’en a pas moins été marqué par les récits de sa mère qui lui racontait la violence des bombardements de Barcelone. Faut-il voir leur influence dans certaines œuvres du confinement ?
Chute et/ou ascension sont des thèmes récurrents dans ces œuvres de confinement : « Y aurait-il une chute de l’être humain à ses débuts ? Y a-t-il eu une époque de splendeur, le Paradis ? Ou, au contraire, viendrait-on d’en bas, y aurait-il une remontée vers un accomplissement ? Il y a toujours une certaine quête spiritualiste ou métaphysique, enracinée dans la question existentielle. (…) Il faut toujours revisiter son passé. Dans mes tableaux, le signe en V signifie une ouverture et une révolte. » Antoni Ros Blasco.
L’art d’Antoni Ros Blasco s’épanouit dans les grands, voire très grands formats .Il laisse parfois vierges de larges zones de la toile : « Je ne suis pas le premier à travailler avec la toile vierge. Pour simplifier, cela crée une autre dimension qui aide aux rapports de couleur et de lumière. On sait que ce grain, cette texture plus présente, c’est la toile vierge […] » Antoni Ros Blasco.